mardi 11 avril 2017

Touchons du bois


Pourquoi touche-t-on du bois pour écarter quelque éventualité fâcheuse ? Et pourquoi ce geste superstitieux est-il censé être une véritable assurance contre la malchance ?
C'est une vieille histoire :
Nos ancêtres les Gaulois tenaient en effet des Romains l'habitude de toucher du bois pour se porter chance. Romains qui eux-mêmes avaient été influencés, comme pour beaucoup de choses, par les Grecs. Or, les Grecs de l'Antiquité croyaient que les éclairs et la foudre étaient la manifestation de la colère de Zeus. Éclairs et foudre qui frappaient tout particulièrement les arbres.


Alors pourquoi toucher du bois ?
Tout bonnement parce que ces Grecs, ne connaissant pas le chemin parcouru par la foudre, pensaient que l'éclair naissait dans l'arbre dont ils avaient fait le domaine de Zeus. Toucher l'arbre, en particulier le chêne, revenait à flatter le dieu pour qu'il ne s'irrite pas, pour lui être agréable.
Chez les Chrétiens, dès le Moyen-Âge, on touchait du bois en souvenir de la croix sur laquelle Jésus-Christ avait été crucifié. C'était une forme de prière silencieuse. 
Et depuis, la tradition de toucher du bois pour se porter chance s'est transmise jusqu'à nous.

Alors touchons du bois, juste au cas où...


Aucun commentaire: