mercredi 26 avril 2017

Pieds Nickelés


A la campagne, au début du XX° siècle, on disait d'un fainéant qu'il avait les pied niclés, adjectif signifiant "noué", car ayant les pieds  liés, il ne pouvait ni marcher ni travailler. 
Les Parisiens auraient déformé l'expression en confondant niclé avec nickelé, mot dérivé de nickel, le métal alors à la mode.


En 1908, la bande dessinée de Louis Forton, La bande des Pieds Nickelés fit son apparition et connut un tel succès que Croquignol, Filochard et Ribouldingue donnèrent bientôt à l'expression Pieds nickelés le sens de "peu recommandables".



Aucun commentaire: