vendredi 14 avril 2017

Les larrons


Dans l’ancien temps, le larron était un pillard, un détrousseur de grand chemin. 
« Pour un âne enlevé deux voleurs se battaient ; 
L’un voulait le garder, l’autre le voulait vendre… 
… Arrive un troisième larron 
Qui saisit maître Aliboron » 
LA FONTAINE – Les Voleurs et l’Âne 

Aujourd’hui, on utilise surtout le mot "larron" dans la locution S’entendre comme larrons en foire pour parler de personnes qui s’entendent à merveille, qui se complètent. 

Autre locution, lorsque les circonstances font faire des choses auxquelles on n’aurait jamais songé : L’occasion fait le larron


Selon la Bible, "larron" désigne chacun des deux brigands crucifiés en même temps que le Christ. L'un était le mauvais larron, l'autre qui se repentit avant de mourir étant le bon larron. 

"Le bon larron". Sculpture de Michel Laude. Église N-D. de Bercy. Paris.


Aucun commentaire: