mardi 14 mars 2017

Ronger son frein

C'est contenir difficilement son impatience, son dépit, voire sa colère.
L'expression n'a rien à voir avec le dispositif qui permet à une voiture ou un vélo de ralentir et de s'arrêter...

... elle n'a pas plus de rapport avec les rongeurs munis d'incisives tranchantes à croissance continue que sont les lapins, les écureuils, les souris et autres castors.


Le verbe ronger vient du latin rumigare qui se disait de l'action des ruminants lorsqu'ils écrasent l'herbe sous leurs dents.
Quant au frein, il concerne les chevaux. Comme le mors, cette pièce de métal fait partie de leur harnachement et sert à les tenir immobiles ou bien à les retenir lorsqu'ils trottent ou galopent. Impatient de partir, mais retenu par son cavalier, le cheval ne peut donc s'en prendre qu'au frein qui lui scie les commissures. Il ne lui reste donc plus qu'à le ronger...







Aucun commentaire: