mercredi 8 mars 2017

Merlan

Poisson appartenant à la familles des Gadidés qui comprend essentiellement des poissons de mer comme la morue, l'aiglefin ou le lieu noir.



Si, familièrement, on a donné le nom de merlan aux coiffeurs, c'est parce que les perruquiers d'antan poudraient les coiffures de talc et se retrouvaient souvent couverts de poudre blanche, comme les merlans qu'on enfarine avant de les mettre à la poêle. 

Certains merlans arrivent à très bien gagner leur vie, tel celui chargé de prendre soin des cheveux prési­den­tiels pour le plai­sant salaire de 9 985 euros bruts par mois.



Ce qui me fait penser à ce sketch de Pierre Desproges qui disait haïr les coiffeurs :
"J'ai horreur qu'un Brummel de bal disco me gerbe dans le cou le crachin postillonnant des réflexions de philosophie banlieusarde que lui inspirent sporadiquement la hausse du dollar, l'anus artificiel du pape, l'inappétence sexuelle de la petite Grimaldi depuis la mort de sa mère en bagnole, l'agonie de Saint-Étienne, le courage des Polonais, le déclin de l'Occident, le fibrome de sa femme - pas de la femme de l'Occident, de sa femme à lui, le super merlan néoromantique de mes deux ! -, la montée de la violence dans les quartiers cosmopolites, et puis, bien sûr, l'indiscipline de la raie de mon crâne."
Haute coiffure, Textes de scène, P. Desproges, Seuil, 1988


Aucun commentaire: