dimanche 12 février 2017

Quand y en a marre… y a Malabar

C’était dans les années 60 le slogan du célèbre bubble-gum français, l’un des produits phares de la société Kréma-Hollywood, filiale de General Foods France. 


Le Malabar, fait de deux boudins d’une gomme acidulée souple et extensible, propice aux fameuses bulles, se vendait alors à plus de 500 millions de pièces par an. 
Si l’article était destiné aux jeunes enfants, pour lesquels on avait plié une vignette dans chaque bubble-gum pour leur permettre de se tatouer l’avant-bras (c’était la folie dans les cours de récréation à la grande époque de la "décalque"), les plus grands n’étaient pas en reste pour mastiquer et faire des bulles avec leur Malabar… 

Aucun commentaire: