mardi 28 février 2017

28 février 1943



Cette plaque d'une rue de Saint-Nazaire rappelle la date où trois cents quadrimoteurs américains ont largué pendant plus de deux heures des bombes explosives et incendiaires détruisant près de la moitié de la ville. Saint-Nazaire deviendra ensuite une ville fantôme jusqu’à sa libération du 11 mai 1945. 



Aucun commentaire: