mercredi 7 décembre 2016

Buvard


Jusqu'au milieu du vingtième siècle, à l'école comme à la maison, on écrivait à la plume et à l'encre violette. 


Pour éviter les taches (les "pâtés") ou tout simplement pour sécher l'encre, on utilisait du papier buvard (du verbe "boire"). 
Les firmes commerciales ont utilisé le "buvard réclame" pour faire leur publicité. Et pour inciter à l'achat, il a été décidé d'imprimer des séries de buvards à l'emblème de la marque dont les écoliers feraient collection et échanges dans les cours d'école. 
Les plus grands pourvoyeurs de buvards publicitaires furent "La Vache qui rit" et les fabricants de biscottes car les buvards servaient souvent d'étiquette derrière l'emballage transparent du produits.




Aucun commentaire: