dimanche 9 octobre 2016

La langue française




Une chanson de Léo Ferré (1962) qui n'a pas pris une ride...





C'est une barmaid
Qu'est ma darling
Mais in the bed
C'est mon travelling
Mon best-seller
Et mon planning
C'est mon starter
After shaving
J'suis son parking
Son one man show
Son fuel son king
Son slip au chaud
Rien qu'un p'tit flash
Au five o'clock
J'paie toujours cash
Dans l'bondieu scop

ET J'CAUSE FRANÇAIS
C'EST UN PLAISIR

C'est ma starlett
Ma very good
Mon pick-galette
Mon hollywood
C'est ma baby
Au tea for two
C'est ma lady
Au one two two
J'suis son jockey
Son steeple-chase
J'sais la driver
A la française
Dans l'sleeping car
After paillasse
A son milk-bar
J'me tape un glass

ET J'CAUSE FRANÇAIS
C'EST UN PLAISIR

C'est ma call girl
Ma savourex
Qu'effac' sa gueule
A coups d'kleenex
C'est ma lucky
C'est ma pall mall
Ma camel qui
Fait ça pas mal
Quand c'est OK
On fait l'remake
Quand c'est loupé
On fait avec
J'lui fais l'mohair
Et la syntaxe
Très rock in chair
Je shoot relaxe

ET J'CAUSE FRANÇAIS
C'EST UN PLAISIR

C'est une barmaid
Qu'est ma darling
Mais in the bed
C'est du forcing
C'est du pam pam
A chaque coup d'gong
C'est plus un' femme
C'est un ping-pong
Quand je suis out
Elle m' sex appeal
Et dans l'black out
Je smash facile
Sur son standing
In extremis
J'fais du pressing
Au self service

ET J'CAUSE FRANÇAIS
C'EST UN PLAISIR

C'est mon amour
Mon coqu'licot
Mon p'tit bonjour
Mon p'tit oiseau

AND JE SPEAK FRENCH
C'EST UN PLEASURE


2 commentaires:

Anonyme a dit…

ce qui me désole: ce recours à l'anglais pour tout prétexte: citations,chansons,etc je soupçonne un peu de snobisme Notre langue est si riche!
Christian

Jungle Jim a dit…

Il y a une vingtaine d'années, un ministre de la culture nommé Toubon avait pourtant fait voter une loi qui porte son nom pour limiter l'utilisation de l'anglais en entreprise. Quand on constate le résultat...