samedi 2 juillet 2016

Il avait le charme slave...





Son nom se terminait en ska
A moins que ce ne soit en ski
Il buvait de la vodka
Dans un' balalaïka
Et prenait de l'Eleska
En disant que c'était exquis
Le jour où elle le rencontra
Il lui baisa la main trois fois
Puis de sa belle voix grave
Il récita les Burgraves
Dans une traduction Moldave
C'est alors qu'elle succomba

Il avait le charme slave
Et elle est devenue l'esclave
L'esclave de ce charme slave
Sex appealof et vampowska

Elle s'écria : je t'appartiens !
Tous mes millions seront les tiens !
Il répondit : Nitchevo !
Des millions ? C'est beaucoup trop !
Mais si vous aviez mille francs
Prêtez-moi donc un instant...
Elle s'exécuta docilement
Et le vit avec étonnement
Les remettre intégralement
Au chasseur du restaurant
Pour lui acheter Paris Soir
En disant : Gardez ! ... Pour boire !

Il avait le charme slave
Et elle est devenue l'esclave
L'esclave de ce charme slave
Sex appealof et vampovich.

Mais il la battait tous les soirs
Avec une paire d'embauchoirs,
Puis rempli de désespoir
Il saisissait son rasoir
Et sautait dans la baignoire
En criant : j'veux du caviar ! Ce tendre amour dura trois mois
Jusqu'au jour où elle le trouva
Enroulé nu comme un ver
Autour d'une femme aux yeux verts
Elle brandit un revolver
En chantant : Otchi Tchornia

Il avait le charme slave
Et elle était devenue l'esclave
L'esclave de ce charme slave
Sex appealof et wanpitchef.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

avec les cheveux gomminés!

Jungle Jim a dit…

Aujourd'hui, les jeunes (sans être obligatoirement d'origine slave) utilisent souvent des gels et autres cires coiffantes pour se faire un look à l'effet coiffé/décoiffé...

Anonyme a dit…

oui très...tendance je crois pour ressembler à un footballeur!!

Christian