dimanche 3 avril 2016

Un si beau village

Une nouvelle "ruralo-policière" de l'un de mes très bons amis...



Pour en savoir plus, cliquez ICI
 
"Il y avait là une vieille bicoque à demi-ruinée, une très ancienne construction aux murs recouverts d'un crépi en piteux état, coiffée d'un toit de tuiles romanes dont certaines manquaient ça et là. La peinture bleu-charrette de la porte et des volets était écaillée et décolorée par le soleil et par le vent. Il n'y avait pas de sonnette et pas de nom sur la boîte aux lettres. Sabatier resta un instant devant l’entrée, comme s'il hésitait à toucher le marteau de cuivre qui n'avait pas été astiqué depuis belle lurette..."

Aucun commentaire: