vendredi 4 mars 2016

Le Grand Chêne

Le Chêne de Vercingétorix, par Gustave Courbet (1864)





1 commentaire:

Anonyme a dit…

il y en a qui reste des glands...
Christian