vendredi 12 février 2016

Petrichor

Voilà encore un mot qu'à mon grand âge je ne connaissais pas encore et qui n'existe d'ailleurs dans aucun de mes dictionnaires.
Merci donc à Nicolas Stoufflet...


... de m'avoir appris qu'il s'agissait d'un mot tiré du grec petros, "pierre", et de ichor, "le sang des Dieux" dans la mythologie grecque, que deux géologues australiens ont inventé en 1964 pour désigner le liquide huileux qui coule de certaines roches pendant les périodes sèches, et qui, après la pluie, dégage une odeur particulière. 

L'odeur de la pluie

Par extension, le mot petrichor désigne l'odeur de la terre après la pluie.
L'eau est pourtant inodore. C'est la terre qui se parfume grâce à une molécule, la géosmine produite par une bactérie. Et comme la nature est bien faite, notre appareil olfactif est ultra réceptif à cette molécule.

Aucun commentaire: