jeudi 13 novembre 2014

Pigalle

Avant de désigner un quartier chaud de Paris, Pigalle était le nom d’un sculpteur du XVIII° siècle. Jean-Baptiste Pigalle, protégé de Madame de Pompadour…


 … avait été nommé sculpteur du roi par Louis XV, écuyer et chevalier de Saint-Louis. 
On lui doit, entre autres, le mausolée du comte d’Harcourt,...


... le buste de Diderot...


... ou encore l’étonnant Voltaire nu. 


Louis XV avait attribué à Pigalle un appartement au Palais du Louvre, mais l'artiste résidait le plus souvent dans son atelier situé dans un quartier qui n’était alors qu’un patchwork de masures et de jardinets. Sous l’Empire, ce quartier se structurera et c’est ainsi que sera baptisée en 1803 la rue Pigalle. Une rue qui serait oubliée s’il n’y avait eu, tout au bout, la place du même nom. C’est là que dans la première moitié du XX° siècle cafés et cabarets les plus canailles de Paris vont s’établir et pulluler.
Pigalle attire encore aujourd'hui les touristes du monde entier.



Aucun commentaire: