jeudi 17 juillet 2014

Estampes japonaises


Dans le temps, les séducteurs patentés avaient coutume de proposer à leur nouvelle conquête : "Voulez-vous venir voir mes estampes japonaises?". 
Cette invite à peine déguisée était plus distinguée que le populaire "Voulez-vous coucher avec moi ce soir". 
Mais il fallait tout de même qu'ils aient quelques estampes accrochées aux murs de leur garçonnière. Achetées aux Puces ou chez les bouquinistes des quais de Seine, elles montraient des jolies courtisanes, des spectacles de la nature, des lieux célèbres et naturellement quelques scènes érotiques.









 



2 commentaires:

Anonyme a dit…

ou le coup du dernier verre??
Christian

Jungle Jim a dit…

à Christian,
C'est du vécu ?