lundi 30 juin 2014

Qui dort dîne

Cette expression date de l'époque des diligences. 

Par souci de rentabilité, les aubergistes obligeaient alors les gens qui prenaient une chambre pour la nuit à manger dans leur établissement et apposaient à l'entrée de leur établissement cet avertissement :


Aujourd'hui, l'expression sert d'alibi à ceux qui sautent le repas du soir en espérant que le sommeil le remplacera...


Aucun commentaire: