samedi 21 juin 2014

Mayra Andrade


J’ai découvert dernièrement à la télé cette jeune et jolie chanteuse d’origine Capverdienne (comme Cesaria Evora) qui a bourlingué entre Cuba, le Brésil, le Portugal et la France. Installée depuis quelques années à Paris, elle a remporté au Canada le concours de la chanson des Jeux de la Francophonie.
.
.

La vie, le temps peut-être,
Serments déchus et lettres,
Rêves déçus passés,
Il est des phrases damnées
Qui m'écorchent la bouche,
Me froissent les pupilles,
Me hérissent, c'est louche
Les ailes et les papilles.
Les avaries du cœur
C'était tous les jours.
J'ai passé l'heure,
Autant le dire et sans détour :
Au bal, j'ai quelque peu de mal
Avec les mots d'amour...

Un cœur à fleur de peau
Ne souffre pas, mon ami
Que l'on traduise en mots
Les soubresauts de jadis.
Ça m'écorche la bouche,
Me froisse les pupilles,
Me hérisse, c'est louche
Les ailes et les papilles.
Les avaries du cœur
C'était tous les jours.
J'ai passé l'heure,
Autant le dire et sans détour :
Au bal, j'ai quelque peu de mal
Avec les mots d'amour...

J'aime bien...

Aucun commentaire: