lundi 14 octobre 2013

Histoire littéraire

Une blonde, l'air perdue, erre dans les rayons d’une librairie. Une vendeuse (blonde également) veut lui venir en aide et lui demande ce qu’elle cherche.
- Je voudrais un livre, répond la cliente blonde.
- Quel auteur ?
- Heu… Vingt centimètres.
- Vincent qui ?


jeudi 10 octobre 2013

Douche

de l'italien doccia
Projection d'eau en jet ou en pluie qui arrose le corps et produit une action hygiénique ou thérapeutique.


mercredi 9 octobre 2013

Les larmes de crocodile



Si vous passez au bord du Nil 
Où le délicat crocodile 
Croque en pleurant la tendre Odile, 
Emportez un mouchoir de fil. 
Essuyez les pleurs du reptile 
Perlant aux pointes de ses cils, 
Et consolez le crocodile : 
C'est un animal très civil. 
Sur les bords du Nil en exil, 
Pourquoi ce saurien pleure-t-il ? 
C'est qu'il a les larmes faciles 
Le crocodile qui croque Odile. 

Jacques CHARPENTREAU

vendredi 4 octobre 2013

Confidence

du latin confidentia, "confiance".
Communication d'une chose qui ne doit pas être divulguée.


jeudi 3 octobre 2013

Ou bedon

Ayant découvert dernièrement cette expression québécoise qu’une amie Canadienne m’a dit signifier quelque chose comme "ou bien…", j’ai cherché à en connaître l’origine. C’est ainsi que je suis tombé sur cette fable d’autrefois, en patois vendéen, dans laquelle on retrouve le fameux "ou bedon" :




D'abord, une vache, qu'est ce qu'ô produit ?
Persoune ô sé ?
Hé bé ma, y va v'zô dire !
La vache produit do lait, et pis, d' la bouse !
Si a produit do lait, tant miû! Et pis ô l'a pas d'importance !

Si a produit d' la bouse, deux choses l'une,
La bouse é dans l' té, ou bedon, a lé pas dans l'té.
Si la bouse é dans l'té, ô l'a pas d'importance !

Si la bouse é pas dans l'té, deux choses l'une,
La bouse é dans l' pâti, ou bedon su l'chemin.
Si la bouse é dans l'pati, ô l'a pas d'importance !

Si la bouse é su l'chemin, deux choses l'une,
La bouse é su l'coutè do chemin, ou bedon en mitant do chemin.
Si la bouse é su l'coutè do chemin, ô l'a pas d'importance !

Si la bouse é en mitant do chemin, deux choses l'une,
O l'a quéquin qui passe, ou bedon ô l'a persoune.
Si ô l'a persoune, ô l'a pas d'importance

Si ô l'a quéquin, deux choses l'une,
Le marche à coutè de la bouse, ou bedon le marche dedans.
Si le marche à coutè, ô l'a pas d'importance !

Si le marche dedans, deux choses l'une,
La bouse é dure, ou bedon la bouse é molle.
Si la bouse é dure, ô l'a pas d'importance !

Si la bouse é molle, deux choses l'une,
Le glisse, ou bedon le glisse pas.
Si le glisse pas, ô l'a pas d'importance !

Si le glisse, deux choses l'une,
Le tombe, ou bedon le tombe pas.
Si le tombe pas, ô l'a pas d'importance !

Si le tombe, deux choses l'une,
Le tombe à coutè de la bouse, ou bedon le tombe dedans.
Si le tombe à coutè, ô l'a pas d'importance !

Si le tombe dedans, ô l'a pû deux choses l'une,
L'a qu'à s' démerder!...


mercredi 2 octobre 2013

Mazurka


Contrairement aux idées reçues, le nom de cette danse populaire ne vient pas de la province de Mazurie, région de Pologne qui fut prussienne pendant quatre siècles, située à l’est du delta de la Vistule et riveraine de la Baltique. La Mazurka doit en fait son nom au peuple des "mazurs" lesquels vivaient dans les plaines de Mazovie, autour de Varsovie. 
Écrite dans une mesure à trois temps, la mazurka se répandit dans les musiques d’Europe à l’époque romantique et fut magistralement traitée au piano par Chopin.
La mazurka de Dombrowski (Mazurek Dąbrowskiego) composée en 1797, est l'hymne national de la Pologne. 



Et enfin, Mazurka est le nom qu'a donné mon copain Marek Pitas à son restaurant polonais de la butte Montmartre : "Mazurka" 3 rue André del Sarte, 75018 Paris (Tél: 01 42 23 36 45)