jeudi 14 mars 2013

Samovar

C'était le nom du savant fou d'une bande dessinée de Franquin "Spirou et les plans du robot" datant de 1948…


… mais c’est surtout un mot (du russe samo, par soi-même, et varit, bouillir) désignant une sorte de bouilloire qui permet d’avoir de l’eau chaude pour la confection du thé.

En Russie, la plus importante fabrique de samovars se trouvait à Tula, dès le 19° siècle. 
D'ailleurs, Anton Tchekhov avait écrit "Quand on se rend à Tula, on n’emporte pas son propre samovar" (expression semblable à notre "On ne va pas à Montélimar avec du nougat").




Aucun commentaire: