vendredi 11 janvier 2013

Savon de Marseille

Je ne vais pas parler ici d’une "engueulade" sur la Canebière mais du savon marseillais dont la fabrication se fait toujours au chaudron par un mélange de soude et d’huiles et doit obligatoirement contenir 72% d’huile végétale (huile d’olive à laquelle on ajoute de l’huile de coprah et de palme) depuis que Colbert en a règlementé la composition en 1688. 


 

Considéré comme naturel, il ne contient aucun colorant ni adjuvant de synthèse. Biodégradable, il ne pollue pas l’environnement contrairement aux gels douche et aux savons industriels. 
Si aux États-Unis, où l’on ne sait souvent pas que Marseille se trouve en France, ce savon est considéré comme un produit de luxe qui se vend plus de 15$ le cube de 600 grammes, chez nous c’est un produit de première nécessité connu pour son utilisation dans les tâches ménagères (à Marseille, les restaurateurs l’emploient pour récurer les casseroles) et pour ses propriétés dermatologiques et écologiques. 
Hypoallergénique, le savon de Marseille désinfecte et soigne les plaies. Les dermatologues le recommandent souvent en cas d’eczéma. Certains l’utilisent comme dentifrice pour soigner les gencives et comme savon à barbe. 
Et puis, d'après les anciens, le savon de Marseille serait un remède efficace contre les rhumatismes et les douleurs musculaires. J'ai connu des personnes qui en glissaient un au fond de leur lit il n'y pas si longtemps...




2 commentaires:

Anonyme a dit…

J'utilise tojours le savon de Marseille quitte à passer pour ringard .. Gel,Lingette,tout cet arsenal(Commercial) me laisse pantois pour soit disant une meilleure hygiène..après tout, je m'en..lave les mains (de la famille des Ponce Pilate) Christian

Jungle Jim a dit…

Salut Christian,
J'ai toujours su que tu étais un homme de goût. Il n'y a rien de ringard dans l'utilisation du savon de Marseille qui est d'ailleurs également considéré comme produit de luxe au Japon.
Bon week-end !