mercredi 31 octobre 2012

Witch



Budweiser beer witch




Trick or Treat, Mr Jungle Jim (illustration de Alberto Vargas)

lundi 29 octobre 2012

Système solaire



Un truc que l'on apprenait dans le temps pour se souvenir du nom des planètes du système solaire et de leur positionnement par rapport au soleil, Mercure étant la plus proche et Pluton la plus lointaine, retenir la phrase : Mon (Mercure) Vieux (Vénus), Tu (Terre) M'as (Mars) Jeté (Jupiter) Sur(Saturne) Une (Uranus) Nouvelle (Neptune) Planète (Pluton).

samedi 27 octobre 2012

Roy Lichtenstein


Né le 27 octobre 1923 à New York et décédé en 1997, le roi du Pop Art aurait eu aujourd’hui 89 ans.
A une époque où l’expressionnisme abstrait américain dominait l’art mondial, Roy Lichtenstein a peint en 1961 "Look Mickey", son premier tableau empruntant l’iconographie de la bande dessinée.



On connaît la suite…








vendredi 26 octobre 2012

Monomotapa

Ce curieux nom, emprunté au titre de ses souverains, était celui d’un vaste empire bantou de la région du Zambèze, créé, pense-t-on, au IX° siècle et qui connut son apogée entre le XV° et le XVIII° siècle.


Il avait pour capitale Zimbabwe dont le grand temple, entouré d’un mur massif formant une enceinte de 260 mètres de diamètre, a été découvert dans les années 1870 par des explorateurs européens.

Partis de l’Afrique du Sud pour s’engager dans l’Interland en direction du nord, ils avaient passé à gué le Limpopo pour remonter vers les hautes terres et s’étaient trouvés devant cet ensemble de ruines entourés de vastes murs de granit mesurant par endroits plus de 10 mètres de haut, qu’ils supposèrent être une réplique du temple de Salomon et du palais de la Reine de Saba.





Il s’agissait en fait du temple de l’empire Monomotapa, enrichi par le commerce de l’or et de l’ivoire, notamment avec les Portugais. 

Manifestement, à l'époque, les gens du coin savaient construire autre chose que des paillotes en bambou...

La région deviendra la Rhodésie du Sud, un petit paradis pour colons blancs, avant d'être l’enfer actuel du Zimbabwe, sous la coupe du sinistre Mugabe.


dimanche 21 octobre 2012

Mama Benz

C’est à Lomé, capitale du Togo, à l’étage du marché couvert de Bé, que l'on pouvait rencontrer les célèbres Mamas Benz. Ces femmes souvent illettrées faisaient (et font peut-être encore) commerce de ces pagnes qui habillent la grande majorité des Africaines, les « wax prints » et « Java », tissus de coton imprimé « typiquement africains », fabriqués en Hollande et importés par ces commerçantes dynamiques, reconnues pour leur sens des affaires.







Certaines Mamas Benz, reconnaissables à leur embonpoint, étaient devenues immensément riches et ne pouvaient circuler qu’à bord de grosses Mercedes Benz, d’où leur surnom.



Les mauvaises langues prétendaient que leur fortune n’était pas essentiellement due à leur talent de négociantes mais à la puissance de leurs fétiches…

mercredi 17 octobre 2012

Pif

Tout le monde connaît l’onomatopée presque toujours suivie de "Paf" pour décrire une belle paire de gifles, "Pif-Paf !"
En argot "pif", c’est le nez. Un nez parfois gros et vilain, façon nasique.


"Avoir du pif", c’est avoir du flair et ça a donné un célèbre instrument de mesure, le pifomètre.
D'autres pifs :
Faire quelque chose "au pif", au hasard.
Quand on a "quelqu’un dans le pif", il s'agit curieusement de quelqu'un qu’on ne peut pas sentir.
Un "bourre-pif" c'est un coup de poing.
Et puis il y a Pif le chien…

… ancêtre du fameux hebdo Pif Gadget que j’achetais pour mon fils à l’époque des Pifises et autres Pois sauteurs du Mexique. 



Et enfin le "Pif rouge" comme l'enseigne de ce sympathique bistrot.





mardi 16 octobre 2012

Mangbetu


C'est le nom d'un peuple du bassin de l'Uelé (au nord-est de l'ex Congo belge) dont la civilisation était liée à la forêt où ils se livraient à la chasse et au commerce de l'ivoire. 
En 1870, le botaniste allemand Georg Schweinfurth a été le premier Européen à rencontrer les Mangbetu. Dans ses récits, il a décrit la coutume du "Lipombo" qui consistait à allonger le crâne des femmes dès leur plus jeune âge. 
 


C’était, avec le port de coiffures élaborées, un symbole de statut social chez les classes dirigeantes Mangbetu. 

Cette tradition qui a survécu jusqu’au milieu du 20e siècle avait fait le bonheur de nombreux photographes et cinéastes occidentaux. On a vu ces femmes mangbetu en photos, sur des cartes postales, des timbres poste, des bijoux, des serre-livres, des statuettes, des pots et même des bouchons de radiateur de voitures…