samedi 22 septembre 2012

Négresses à plateaux

Que l'on pouvait encore rencontrer au Tchad, du côté de Fort-Archambaut, il y a quelques dizaines d'années.










Les plateaux de bois léger appelés labrets, du latin labia, lèvre, (soundou en langue sara) pouvaient mesurer plus de 20 cm de diamètre pour la lèvre inférieure et 10/12 cm pour la supérieure.
D'aucuns prétendent que les femmes s'enlaidissaient ainsi pour décourager d'éventuels ravisseurs lors des fréquentes razzias. 
D'autres pensent qu'il s'agissait tout simplement d'une coquetterie et qu'elles se mutilaient ainsi pour se faire belles et plaire à leur mari.
Tous les goûts sont dans la nature...

Beauté de nos jours...

Aucun commentaire: